Saison 2015-2016

  • agenda
    Magdalena Montpellier France 2015
    22 sep
    Théâtre

    Du 21 au 26 septembre
    Un événement organisé par l’ESAT- La Bulle Bleue /ADPEP 34 en association avec le Théâtre de la Remise et Réseau en Scène Languedoc-Roussillon

    Attention : renseignements et réservations sur le site :www.labullebleue.fr - 04 67 42 18 61 - contact@labullebleue.frMagdalena Project est un réseau de femmes artistes qui, depuis presque 30 ans, traverse le monde et les générations. Il facilite le soutien, la formation et la visibilité des projets d’entreprises artistiques menées par des femmes. Pour cette première en France, le théâtre Jean Vilar s’associe à cette plateforme artistique19h et 22h / Detràs del telónAna Woolf / Argentine (Espace Bernard Glandier)Anna Woolf dévoile ici ses secrets scéniques, son entraînement quotidien et obstiné pour être ancrée et entière sur un plateau de théâtre. L’actrice est là, brute, magnifique et sur le point de chuter à chaque pas car elle ne triche pas.Mise en scène : Julia Varley /Jeu : Anna WoolfDurée : 55 min21h / Cochlea - une histoire intime du souffle à nos oreillesMaguelone Vidal / France (Grand plateau - Théâtre)Cochlea, organe de l’ouïe en forme de colimaçon. Solo pour une musicienne et un corps dans l’espace, Cochlea explore les dimensions sensorielles et poétiques du souffle. Saxophoniste de renom, Maguelone Vidal s’est formée notamment auprès de Dave Liebman, Bernard Lubat ou encore Chris Potter. Elle écrit également pour des chorégraphes, des metteurs en scène et multiplie les performances.Mise en scène : Eva Vallejo/Conception, interprétation : Maguelone Vidal/Mise en corps : Fang Li/ Son : Emmanuel Duchemin/Conception lumière : Laïs Foulc/ Régie lumière : Anna Sauvage/ Dispositif scénique : Samuel AdenDurée : 50 min19h et 22h / Fragments of loveHelen Chadwick / Angleterre (Bar du Théâtre)Spectacle de chansons et d’improvisations chantées à partir de fragments de poèmes d’amour écrits par la poétesse grecque Sapho.Helen Chadwick crée des spectacles pour le Royal Opera House, English Touring Opera, Greenwich and Salisbury festivals et a composé pour la BBC, la Royal Shakespeare Company et le Royal National Théâtre.Direction et interprétation : Helen ChadwickDurée : 35 min
  • agenda
    Insomnia
    30 sep
    Danse
    Insomnia Kenji Compagnie

    Insomnia nous plonge dans une quête interminable du sommeil, où les
    pensées se bousculent, où les sentiments s’entremêlent et nous épuisent.
    Ce duo retranscrit les émotions ressenties par une personne insomniaque.

    Insomnia nous plonge dans une quête interminable du sommeil, où lespensées se bousculent, où les sentiments s’entremêlent et nous épuisent.Ce duo retranscrit les émotions ressenties par une personne insomniaque.Entre brutalité et légèreté, dérision et intensité, il nous entraînedans un univers où chaque élément du quotidien devient un élément defrustration.« Chaque soir, les yeux ouverts, je rêve de cette nuit interminable. Lesommeil s’en va mais les pensées restent. Je voyage dans mon lit enréfléchissant à demain. »Arrivé en France métropolitaine en 2004, Kenji se forme aux dansesacadémiques avant d’intégrer la compagnie Aktuel Force. Insomnia estson premier projet chorégraphique créé à Montpellier.Battle hip-hop ouvert aux amateursSamedi 26 septembre 2015 au théâtre Jean Vilaren partenariat avec les associations I-PEICC et Attitude Production dans le cadre du festival 2+2=5
  • agenda
    M.De Pourceaugnac
    07 oct / 08 oct / 09 oct
    Théâtre
    M. de Pourceaugnac Compagnie de l’Astrolabe

    D’après Molière
    L’action de ce Monsieur de Pourceaugnac se situe dans les années 40, dans une ville marquée par l’oppresseur colonial où des figures, multiples, symbolisent le pouvoir, l’argent, l’oppression mais aussi l’amour et la liberté.

    D’après MolièreL’action de ce Monsieur de Pourceaugnac se situe dans les années 40, dans une ville marquée par l’oppresseur colonial où des figures, multiples, symbolisent le pouvoir, l’argent, l’oppression mais aussi l’amour et la liberté.Le metteur en scène, Sébastien Lagord, intègre à ce classique des éléments de comédie musicale, passant du tango argentin au jazz vocal et au blues. La pièce, décalée, devient baroque et monstrueuse. Molière y côtoie Chaplin, Hergé ou Fellini en chantant sous la pluie dans une énergie démesurée.La compagnie de l’Astrolabe a son port d’attache à Montpellier et navigue de pièces de théâtre en adaptations de romans, de continents en continents, travaillant  régulièrement avec des comédiens étrangers, jonglant avec les langues pour créer des univers poétiques forts.
  • agenda
    En attendant Godot
    14 oct / 15 oct
    Théâtre
    En attendant Godot Marie Lamachère // Interstices

    De Samuel Beckett (©Editions de Minuit)
    Cette pièce possède tous les codes historiques de la représentation : personnages, costumes, situations, décors. Beckett joue à tordre ces codes, à inquiéter les apparences par une série d’énigmes sur ce qui fonde paroles, actes et expériences.

    Cette pièce possède tous les codes historiques de la représentation : personnages, costumes, situations, décors. Beckett joue à tordre ces codes, à inquiéter les apparences par une série d’énigmes sur ce qui fonde paroles, actes et expériences. Posant l’idée que la possibilité de connaitre diffère du besoin de comprendre, avec un humour radical, il joue de nos attentes quant au théâtre et questionne les enjeux et la fonction que nous lui prêtons, comme acteurs, comme spectateurs. La pièce est une invitation paradoxale et joyeuse. Partir de ce que l’on ne sait pas, attendre ce que l’on ne connaît pas. « Celui qui parle le mieux de l’œuvre de Samuel Beckett c’est sans doute l’auteur lui-même : "Je n’ai pas d’idée sur le théâtre. Je n’y connais rien. Je n’y vais pas.[…] Je ne sais pas plus sur les personnages que ce qu’ils disent, ce qu’ils font et ce qui leur arrive." (lettre à Michel Polac, janvier 1952).De 2012 à 2014, la compagnie montpelliéraine // Interstices s’est consacrée à une longue plongée dans l’œuvre de Samuel    Beckett en montant sept pièces et textes de l’auteur.  
  • agenda
    Que faire ? (Le retour)
    03 nov / 04 nov
    Théâtre
    Que faire ? (Le retour) de Jean - Charles Massera et Benoît Lambert

    Cent ans après la parution du célèbre Que faire ? de Lénine, un couple dans sa cuisine prend soudain conscience de la vacuité des modes de vie dans les pays de l’hémisphère Nord en ce début de siècle.

    Cent ans après la parution du célèbre Que faire ? de Lénine, un couple dans sa cuisine prend soudain conscience de la vacuité des modes de vie dans les pays de l’hémisphère Nord en ce début de siècle. Ils décident alors de faire le tri dans l’Histoire, l’Art et la pensée : la Révolution française, on garde ? et la Révolution russe ? et Nietzsche ? et Mai 68 ? et l’Art conceptuel ?...Tels Bouvard et Pécuchet affrontant les contradictions du néo-libéralisme et de la post-modernité, ils cherchent une issue.Par la confrontation rêvée de deux acteurs singuliers, Benoît Lambert continue d’explorer nos inquiétudes, nos préjugés, nos espoirs et nos déceptions. « Que faire ? », la question politique par excellence, fait ainsi retour en cuisine pour une comédie dans laquelle des gens ordinaires tentent, dans la confusion ambiante, de reprendre leur vie en main.Jean-Charles Massera, auteur de fictions, travaille également sur des installations sonores, des chansons, la photo ou encore l’affichage dans l’espace public.Benoît Lambert a fondé avec Emmanuel Vérité, La Tentative, compagnie avec laquelle il monte Molière, Musset, Sarraute, Gombrowicz…Il dirige le Théâtre Dijon Bourgogne - CDN depuis janvier 2013.Durée : 1h30
  • agenda
    Off
    10 nov
    Cirque
    Off La Compagnie Kiaï

    Nous sommes en face de cinq personnages qui ont tous un point commun : l’envie et la nécessité de prendre la parole, de s’exprimer mais sans qu’aucun ne puisse le faire avec des mots.
    .

    Nous sommes en face de cinq personnages qui ont tous un point commun : l’envie et la nécessité de prendre la parole, de s’exprimer mais sans qu’aucun ne puisse le faire avec des mots.L’expression de leurs émotions et de leurs sentiments passera alors par le corps et le mouvement au travers de la danse, l’équilibre, la contorsion  ou l’acrobatie...et d’un trampoline, élément central de la scénographie.Ce spectacle est né de la lecture par Cyrille Musy de L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau d’Oliver Sacks, neuropsychiatre anglais qui y décrit des pathologies hors du commun que la médecine n’arrive pas à expliquer : livre peuplé de personnages réels aux parcours étranges et pathétiques qui deviendront source d’inspiration pour cette création.À travers ses spectacles, la Compagnie Kiaï, implantée à Châlons-en-Champagne donne une vision personnelle d’un cirque contemporain multidisciplinaire à la lisière de la danse, du cirque et du théâtre.Durée : 1h15
  • agenda
    La Lettre
    17 nov / 18 nov
    Théâtre
    La Lettre Paolo Nani Teater

    Le principe de ce spectacle est simple : la même histoire racontée en quinze versions différentes et « à la façon de » : un film muet, l’ivresse, le cirque, le western, sans les mains, à l’envers… etc.

    Le principe de ce spectacle est simple : la même histoire racontée en quinze versions différentes et « à la façon de » : un film muet, l’ivresse, le cirque, le western, sans les mains, à l’envers…etc.Un tour de force magistral que compose Paolo Nani.Pas de décor, pas de lumière particulière, pas de costume ni d’effet visuel mais une performance d’acteur, de la précision, du timing et de la fantaisie.Créé en 1992 avec Nullo Facchini, La Lettre est considéré comme un classique et un spectacle culte par la presse internationale.« Paolo Nani dégage une énergie émotionnelle et artistique à part. Le mariage réussi d’une liberté exaltée et de l’exactitude des mathématiques »                                                                 Corriere Della Sera, Milan - Décembre 2011« Paolo Nani a la capacité singulière de se faire comprendre aussi bien par l’enfant que par le philosophe.»                                                                         Cinque Giorni Milano - Décembre 2011Paolo Nani Teater est né à Vordinborg au Danemark en 1995 : La Lettre, The Art of Dying et Jekyll &Hyde sont trois de ses créations les plus populaires.Durée : 1h
  • agenda
    Rythmes de Corée
    20 nov
    Danse

    Du 12 au 22 novembre
    Une manifestation organisée dans le cadre de l’année France - Corée 2015/2016 par la compagnie Corée’graphie

    Rythmes de CoréeSamulnori DongrakLa troupe Samulnori Dongrak regroupe une vingtaine d’artistes œuvrant dans les disciplines de la musique, de la danse, du chant ou encore de l’acrobatie. Elle a été créée en 2012 pour faire découvrir et promouvoir internationalement la musique traditionnelle coréenne.En Coréen, Samulnori signifie « Le jeu des quatre choses » et se réfère à quatre instruments de percussions : le janggo (tambour en forme de sablier), le buk (tambour en forme de tonneau), le jing (grand gong) et le kkeanggwari (petit gong). Les rythmes de base sont issus de traditions coréennes anciennes : le nongak, musique des agriculteurs et le musok, musique chamanique. Dongrak signifie « mettre ses talents en commun ».A l’occasion de l’année de la Corée en France, le Festival Corée d’ici s’installe à Montpellier et dans sa métropole afin de faire découvrir ce pays au public en proposant de nombreux événements pluridisciplinaires tout au long de cette semaine. Il servira également de lieu de rencontres et de travail entre artistes de la région et artistes coréens.Durée : 1h20Attention : renseignements et réservations au 07 61 60 59 27 et à billetterie@festivalcoreedici.comwww.festivalcoreedici.com  
  • agenda
    Six pieds sur terre
    03 déc / 04 déc / 04 déc
    Cirque
    Six pieds sur terre Compagnie Lapsus

    Un chariot couine. Eux, ils poussent, insouciants. Ensemble, ils s’inventent des terrains de jeu faits de « briques » et de broc.

    Cirque, briques et coquilles d’oeufsTout public à partir de 6 ansUn chariot couine.Eux, ils poussent, insouciants.Ensemble, ils s’inventent des terrains de jeu faits de "briques" et de broc.Ils montent des tours (bancales), des ponts (fragiles), des monuments (tordus).Tout se casse la gueule, évidement. Les corps valdinguent, les massues volent, le monocycle zigzague, les torgnoles se perdent et les œufs craquent.Six paires de pieds complices foulent cette terre dans un désordre ludique et joyeux.Car après tout, pour se taquiner beaucoup, ne faut-il pas s’aimer un peu ? « Des pieds, il y en a en fait une douzaine au plateau. Ceux d’un monocycliste, d'un jongleur, de deux porteurs, d'un acrobate et d'une voltigeuse. Autant d'interprètes dont les techni20:00ques, savamment maîtrisées, n’occultent jamais la créativité et la douceur d'un spectacle qui pourtant requiert une sacrée force physique. Des numéros fragiles et captivants nappés d'une musique planante signée Marek Hunhap […] »                                                                  Nadja Pobel - Le Petit Bulletin n°692Implantée à Balma (31) La Compagnie Lapsus a été créé en 2010.
  • agenda
    Les orgues d’Hibernia
    14 déc / 15 déc / 15 déc
    Théâtre / Musique
    Les orgues d’Hibernia Josiane Production

    Hibernia, une ville mystérieuse conçue pour plonger le monde dans une nouvelle glaciation !

    De Raphaël BouysselTout public à partir de 8 ansDans un présent alternatif le réchauffement climatique a fait fondre les dernières glaces de la Terre. Un peuple du froid choisit d’être agresseur en vue de préserver son espace vital. Son arme : Hibernia, une ville mystérieuse conçue pour plonger le monde dans une nouvelle glaciation ! Le jeune Guézar, météorologue et aviateur, est confronté à la Reine de ce peuple amer, ainsi qu’à sa troublante fille Ambre.Porté par l’amour et guidé par l’espoir, notre jeune héros parviendra-t-il à apaiser le vent mauvais et fou des Orgues d’Hibernia ?Une aventure de science-fiction en chansons, pleine de bruit, de fureur et de tendresse.Josiane Production est implantée à Montpellier depuis 2006.Durée 1h 
  • agenda
    La mégère apprivoisée
    06 jan / 07 jan
    Théâtre
    La mégère apprivoisée Compagnie Les Têtes de bois

    On voit souvent dans La Mégère apprivoisée une pièce rustique et misogyne. Or, elle a le goût de la farce, orchestrée par les rapports tumultueux qu’entretiennent Petruchio, coureur de dot, et Catarina, fameuse mégère.

    D’après William ShakespeareDurée : 2 hOn voit souvent dans La Mégère apprivoisée une pièce rustique et misogyne. Or, elle a le goût de la farce, orchestrée par les rapports tumultueux qu’entretiennent Petruchio, coureur de dot, et Catarina, fameuse mégère.Passes d’armes, piques assassines, estocades verbales aussi impitoyables que savoureuses, ces deux-là ne reculent devant rien pour défendre leur honneur et leur droit : et l’on comprend bien vite que la sensualité et la bestialité le disputent aux premiers émois amoureux.La moralité de la pièce tient dans ce jeu de métamorphoses croisées : celle de la mégère en épouse affectionnée, celle de la douce cadette en embryon de garce, celle de l’amoureux transi en libertin, celle, enfin, de l’aventurier cynique et intéressé en époux attentif.Créée en juin 2004, la Compagnie franco-italienne Les Têtes de Bois a développé sa spécificité  par de nouvelles formes théâtrales liées au masque et à l’engagement corporel. 
  • agenda
    Point Zero
    13 jan / 14 jan
    Danse
    Point Zero Compagnie Autre MiNa

    Spectacle co-accueilli avec la saison Montpellier Danse 2015-2016

    Aujourd’hui nous vivons sous le signe de la guerre, au bord de l’explosion des valeurs humaines et sociales. Que nous arrive-t-il ? Que reste-t-il de nous-mêmes ? Comment vivre avec l’autre ?

    Durée 55 minSpectacle co-accueilli  avec la saison Montpellier Danse 2015-2016 Aujourd’hui nous vivons sous le signe de la guerre, au bord de l’explosion des valeurs humaines et sociales.Que nous arrive-t-il ? Que reste-t-il de nous-mêmes ? Comment vivre avec l’autre ?La scène est un point zéro. Le point zéro d’un axe principal de recherche sur notre authenticité, la source de nos valeurs, de nos convictions, sur la question de l’origine.Placer le corps au milieu de ce cratère, en espérant retrouver au moins un bout de racine intact, un son d’origine, un souffle qui va inspirer une renaissance possible. Le corps est un pays en soi.Cette création prend la forme d’un trio entre deux danseurs et une musicienne qui évoluent dans un chaos sonore et visuel pour aller vers l’épure, la source d’origine… peut-être le silence.                                                                                                                                                                   Mitia FedotenkoOriginaire de Moscou, chorégraphe, danseur et performeur, Mitia Fedotenko se forme au CNDC d’Angers puis à exerce à Montpellier où il fonde la Compagnie Autre MiNa en 1999.Une rencontre bord de scène aura lieu le jeudi 14 janvier après le spectacle.Une master-class avec Mitia Fedotenko sera organisée le mardi 12 janvier de 10h à 13h à l’Agora, cité internationale de la danse, pour danseurs professionnels et amateurs niveau confirmé.Renseignements et inscriptions au 0 800 600 740
  • agenda
    19 jan / 26 jan / 20 jan
    Théâtre
    Et je leur dirais quoi? Compagnie Motifs d'évasion

    Nourdine Bara est un jeune auteur autodidacte dont la petite musique personnelle déjoue les clichés et dont le charme littéraire s'exerce là où on

    Nourdine Bara est un jeune auteur autodidacte dont la petite musique personnelle déjoue les clichés et dont le charme littéraire s'exerce là où on ne l'attend pas. En ces temps de simplication et de caricature, cette voix subtile, un peu intimidée, nous fait du bien; qu'elle nous parle de tendre amitié ou qu'elle évoque, avec colère mais sans haine, le sentiment qu'existe une "communauté de rejetés", elle sonne juste, elles est émouvante, elle questionne bien.Didier Lagana et Mathias Beyler ont apporté au texte de Nourdine une épaisseur et une humanité qui nous touchent.Nourdine Bara avait présenté Et je leur dirais quoi? en mars 2015 à l'Espace Bernard Glandier- studio Didier Théron ainsi qu'à la médiathèque Emile Zola, en partenariat avec le Théâtre Jean Vilar. Il recrée ce texte pour le présenter cette fois au sein du théâtre, dans ce lieu intimiste et chaleurex qu'est le bar.
  • agenda
    Natacha Atlas
    21 jan
    Musique

    Natacha Atlas, chanteuse belge d'origine anglo-égyptienne, s'est fixé pour mission de rapprocher l'Orient et l'Occident en mêlant les musiques et les chants orientaux, classiques ou de variété, la chanson française, la pop et le rap

    Durée : 2hNatacha Atlas, chanteuse belge d'origine anglo-égyptienne, s'est fixé pour mission de rapprocher l'Orient et l'Occident en mêlant les musiques et les chants orientaux, classiques ou de variété, la chanson française, la pop et le rap. Cet éclectisme stylistique lui vaut d'être classée par l'industrie phonographique dans la catégorie des interprètes de « musiques du monde ».Elle obtient ses premiers succès sur l'album Rising above Bedlam (1991) de Jah Wobble puis en tant que chanteuse de Transglobal Underground à partir de 1993. Elle a reçu en France une Victoire de la musique pour son interprétation novatrice et l'orchestration orientalisée de la chanson Mon amie la rose (1999) de Cécile Caulier interprétée en 1964 par Françoise Hardy.Son nouvel album Myriad Road, produit par Ibrahim Maalouf rend hommage à la rivière du Nil, inépuisable source de santé et de puissance pour les peuples depuis des millions d’années.Myriad Road (sortie octobre 2015) est produit par Mis’ter Production et distribué par Decca/Universal 
  • agenda
    Cheikh Lô
    27 jan
    Musique

    Cheikh Lô, l’enchanteur sénégalais revient avec Balbalou, publié au 1er juin 2015, sans doute son meilleur album à ce jour, sur lequel on retrouve intacte toute sa poésie et son sens merveilleux de la mélodie

    Durée : 2hCheikh Lô, l’enchanteur sénégalais revient avec Balbalou, publié au 1er juin 2015, sans doute son meilleur album à ce jour, sur lequel on retrouve intacte toute sa poésie et son sens merveilleux de la mélodie. Dans cet album à la production particulièrement soignée, Cheikh Lô a fait appel au trompettiste Ibrahim Maalouf, la chanteuse brésilienne Flavia Coelho, l’accordéoniste Fixi et la grande diva malienne Oumou Sangaré.Multi instrumentiste de talent et artiste incontournable du Sénégal, Cheikh Lô fête avec cet album 40 ans de carrière et livre un bijou musical en confirmant son statut de chanteur majeur de la scène world.Réalisé par Andreas Unge, jeune producteur dont le talent se confirme sur la scène internationale, enregistré entre la France et la Suède, ce nouvel album développe un son limpide et joue la carte de l‘ouverture, mélangeant l’héritage africain de Cheikh Lô aux couleurs du monde : Cuba, les Caraïbes et les Amériques. 
  • agenda
    Risk
    02 fév / 02 fév / 03 fév
    Théâtre
    risk Eva Vallejo / Bruno Soulier - L’Interlude - Théâtre Oratorio

    Cinq adolescents ou jeunes adultes : chacun se trouve confronté à un risque, doit l’appréhender et dévoiler ses capacités.

    Durée : 1h30« Le risque, ça n’arrête jamais   On prend un risque   On réussit   On se plante   Peu importe le résultatIl y a un autre risque à prendreUn autre choix à faire.Le risque engendre le risque »Cinq adolescents ou jeunes adultes : chacun se trouve confronté à un risque, doit l’appréhender et dévoiler ses capacités. Cinq monologues entrecroisés qui sont autant de portraits qui nous permettent de découvrir des personnages dans leur environnement et de réfléchir à la notion de risque.Œuvre chorale à l’écriture tendue, poétique, explosive, Risk déploie une chorégraphie visuelle et sonore faite de trajectoires humaines, entre chutes et rebonds, à l’image du thème qu’il explore : celui du monde de l’adolescence.« […] Sur un texte puissant de l’Anglais John Retallack, les comédiens-danseurs-chanteurs emmènent le spectateur à la rencontre de ces personnages dans un rythme haletant, mêlant texte, danse et musique […] On prend une claque et l’on n’en sort pas indemne. » La Voix du nord - déc.2012 
  • agenda
    05 fév
    La programmation du bar

    Le concept est de découvrir des talents locaux du hip-hop dans un cadre décontracté, différent des scènes de musiques actuelles.

    Le concept est de découvrir des talents locaux du hip-hop dans un cadre décontracté, différent des scènes de musiques actuelles. Des macarons accompagnent la soirée, invitant le public à porter un regard différent sur ce mouvement culturel.Au programme :Une approche historique du mouvement Hip-Hop  afin de mieux connaître les origines de cette culture : des parcours d'artistes emblématiques seront ainsi présentés par un DJ.Une performance artistique d'un artiste local prendra la relève. Enfin un débat sera proposé entre l'artiste et le public.Une exposition de toiles de Street ArtArtistes : KHA et DJ Charly CutArtiste peintre : Senor OctopusSoirée organisée en partenariat avec l'association Condamnés à réussirhttp://www.facebook.com/condamnes.areussir/Tarif : 5 €renseignements et réservations : 06 60 67 70 87 
  • agenda
    L’Apoplexie Méridienne
    09 fév / 10 fév
    Théâtre
    L’Apoplexie Méridienne Compagnie Rhapsodies Nomades

    D’après Le Voyage au bout de la nuit De L.F Céline (©éditions Gallimard)
    Partie africaine
    L’Apoplexie méridienne met en scène la partie africaine du Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.

    D’après Le Voyage au bout de la nuit De L.F Céline (©éditions Gallimard)Partie africaineDurée : 1h15Spectacle tout public à partir de 15 ansL’Apoplexie méridienne met en scène la partie africaine du Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.Après avoir réussi à s’échapper de « cet abattoir international en folie », (la guerre de 14/18), Bardamu découvre l’Afrique, ce continent noir de l’imaginaire. Entre clichés de l’Afrique et visions fantasmagoriques, l’être se perd et se liquéfie sous la chaleur, la fièvre, la pluie et entame un retour à l‘état primitif." L’enjeu est de faire entendre cette verve Célinienne, cette langue si particulière, cette prose musclée où le tragique côtoie sans cesse l’absurde et le burlesque. Il s’agit à travers elle d’entraîner le spectateur dans le sillage de Bardamu,dans ses méandres intérieurs, un peu plus loin dans la nuit […] »"                                                                                                                                                                       Chloé Desfachelle                                       La compagnie Rhapsodies Nomades est une jeune compagnie montpelliéraine créée en 2014 par Chloé Desfachelle.
  • agenda
    programmation bar Théatre Jean Vilar
    16 fév
    La programmation du bar

    Le concept d'une soirée Les goûteurs de textes ? Vous proposer d'assister à la lecture "théâtralisée" d'un texte au bar du théâtre dont le restaurant proposera des mets en résonnance avec celui-ci. Ces soirées, organisées en partenariat avec La Baignoire seront au nombre de trois en janvier, février et mars.

    Le concept d'une soirée Les goûteurs de textes? Vous proposer d'assister à la lecture "théâtralisée" d'un texte au bar du théâtre dont le restaurant proposera des mets en résonnance avec celui-ci. Ces soirées, organisées en partenariat avec La Baignoire seront au nombre de trois en janvier, février et mars.Mardi 16 février 2016 / 19h30Bien Lotis de Philippe MaloneAvec : Claude Maurice,Eric Colonge, Jean-Louis MaligneMise en voix : Béla CzupponProduction : Compagnie les Perles de VerresLecture créée à La Baignoire à Montpellier lors des Horizons du texte 2014Bien lotis est une comédie sociale de l'habitat qui serpente au gré de ces cinquante dernières années (1960-2010). Sous forme de quizz télévisuel, un couple de sexagenaire répond aux questions indiscrètes, décalées d'un journaliste et se livre en spectacle sans en être pleinement conscient, révélant les utopies et le quotidien de l'après-guerre.Des barres des cités et sa vie foisonnante au pavillon en lotissement avec ses voisins et sa solitude, du travail au chômage ou à l'entreprise individuelle, c'est l'impact de l'urbanisation sur la société qui nous est révélé.Tarif : 5 €Renseignements / réservations au Théâtre Jean Vilar : 04 67 40 41 39http://www.labaignoire.fr/ 
  • agenda
    Le Fil de l’Existence
    18 fév / 19 fév / 20 fév
    Théâtre

    Théâtre d’objets
    Tout public à partir de 6 ans

    Théâtre d’objetsTout public à partir de 6 ansJeudi 18 février/14h30 (scolaire exclusivement)Vendredi 19 février/14h30(scolaire exclusivement)Samedi 20 février / 16hDurée : 1h goûter compris (20 mns chaque spectacle)Ces deux spectacles  seront présentés à la suite l’un de l’autre, sur le grand plateau du théâtre et sur la petite scène du bar du théâtre et ce, dans l’ordre de votre choix.Un goûter sera proposé au public entre les deux spectacles.Le Fil de l’Existence (ou l’inverse) :Allez, soyons honnêtes : nous prenons plaisir à les manipuler. Ou à les voir manipulés devant nous. Qui ça ? Les marionnettes, les pantins, les personnages que l’on s’invente pour se divertir. Pour penser à autre chose ? Pour s’évader ? Pour quoi au juste ?Et si, pendant que nous nous régalons à les faire exister, ces petits êtres qui n’ont rien demandé à personne se posaient eux aussi des questions ? S’ils cherchaient un sens à leur vie, une explication à leur présence devant nous ?Le propos hautement « fil’osophique » de ce spectacle piquera votre curiosité. Et vous amènera à faire le point sur le vôtre. De fil. De l’existence. »Goupil-KongMoitié King-Kong,Moitié Fables de La FontaineMoitié Roman de Renart.Découvrez un monde de suspense, d’exotisme et d’aventure autour d’un brunchEn tout cas, trois moitiés, ça débordeBasée au Crès, à côté de Montpellier, La Compagnie Volpinex est l‘aboutissement du parcours artistique de plus de 20 ans de Fred Ladoué. Depuis 2011, il s’est entouré de plusieurs personnes pour la création de ses spectacles : Rémi Saboul, Marielle Gautheron et Florian Brinker. 
  • agenda
    My secret garden
    10 mar / 11 mar
    Théâtre
    My secret garden Compagnie V-2 Schneider

    De Falk Richter - Traduit par Anne Monfort (©L’Arche Editeur) / Stéphane Laudier - Compagnie V-2 Schneider
    Un jeune auteur allemand passe à l’introspection. Mais s’agit-il d’un journal intime ? D’une autofiction ? Ou d’une charge épique contre son propre pays ?

    Durée : 1h30Un  jeune auteur allemand passe à l’introspection. Mais s’agit-il d’un journal intime ? D’une autofiction ? Ou d’une charge épique contre son propre pays ? Avec une fulgurance rare, de la pensée et de la langue, Falk Richter livre une vision de l’Allemagne où tout vient se heurter au passé nazi et où l’invasion du capitalisme se substitue à toute forme de pensée. S’y mêlent ses souvenirs d’enfance chargés de peurs, ses dégoûts d’adolescent et ses indignations d’adulte.  Pièce à trois personnages sur le souvenir, la mémoire et l’Histoire, My secret garden est une charge à la fois poétique et politique, actuelle et universelle.« Qui suis-je ? De quoi je me souviens ? Comment je m’en souviens ? C’est quoi en fait un souvenir ? C’est aussi une forme de fiction. »Falk RichterFalk Richter appartient à la génération des auteurs d’après la chute du mur, imprégnée des échecs et des compromissions de la génération précédente et qui, à travers une écriture subjective, tente de décortiquer les données d’un monde où le vrai est de plus en plus difficile à distinguer du faux.En création au théâtre Jean Vilar, Stéphane Laudier réunit trois comédiens montpelliérains de renom, que leurs personnalités et leurs talents désignent de manière évidente à son audacieux projet.
  • agenda
    Au pied du Fujiyama
    17 mar
    Théâtre
    Au pied du Fujiyama Compagnie 1057 Roses

    Pourquoi tu es là ? Question simple que l’on ne se pose généralement pas.
    Cette question, la Compagnie 1057 Roses l’a posé à la population du Pays Grand’Combien dans le Gard, trente ans après l’arrêt dopuloureux de l’industrie minière.
    .

    de Jean Cagnard (©Editions Espace 34)Durée : 1h37Pourquoi tu es là ? Question simple que l’on ne se pose généralement pas. Cette question, la Compagnie 1057 Roses l’a posé à la population du Pays Grand’Combien dans le Gard,  trente ans après l’arrêt dopuloureux de l’industrie minière.Le texte de Jean Cagnard  fait le portrait impressionniste d’une réalité dont dont nous avons à faire théâtre : une population faite de trajectoires parallèles, opposées, fusionnelles, de combats interieurs ; des aventures individuelles à partir desquelles s’écrit aussi une histoire collective. A partie de là, il s’agit d’interroger ce qu’il y a de plus intime en chacun : comment habitons-nous le monde ?  Cie 1057 RosesLa compagnie 1057 Roses a été créée en 2005 par Catherine Vasseur et Jean Cagnard. Depuis 2012 elle est engagée sur le territoire du pays Grand’Combien avec la population.                                                                                    
  • agenda
    spectacle annulé
    22 mar
    Cirque
    J’ai horreur du printemps Compagnie Happés - théâtre vertical

    Hommage au « Petit Cirque » de Fred
    Sur scène, des poteaux électriques tendent une toile sur laquelle sont diffusés cycliquement de courts extraits de la bande dessinée Le Petit Cirque de Fred.

    Tout public à partir de 8 ansDurée : 1h10Hommage au « Petit Cirque » de FredCompagnie Happés - théâtre verticalD’après Le Petit Cirque, Fred (©Edition Dargaud)Sur scène, des poteaux électriques tendent une toile sur laquelle sont diffusés cycliquement de courts extraits de la bande dessinée Le Petit Cirque de Fred, relatant les aventures d’un forain bourru, Léopold, et de Carmen sa femme taciturne tirant la roulotte .Mis en musique par un orchestre insolite, ils traversent le paysage. Entre éclats sonores et silences de solitude, ils ne font que passer, passer, repasser.A la manière des planches de la bande dessinée, des tableaux surréalistes se forment, révélant la rudesse mais aussi la poésie du parcours.Manège triangulaire entre musique, spectacle et bande dessinée, J’ai horreur du printemps est l’hommage du cirque à un chef-d’œuvre intemporel.La compagnie Happés est originaire d’Aigues-Vives (30)
  • agenda
    Minvielle en roue libre
    24 mar
    Musique

    Chanteur, batteur, scatteur, rappeur, « rime-ailleurs » qui bouscule les mots et les conventions, André Minvielle nous vient de Gascogne où il pratique, outre le chant gascon, un art nouveau nommé " Vocalchimie.

    Durée : 1h30Chanteur, batteur, scatteur, rappeur, « rime-ailleurs » qui bouscule les mots et les conventions, André Minvielle nous vient de Gascogne où il pratique, outre le chant gascon, un art nouveau nommé " Vocalchimie ", qu’il a expérimenté avec ses compères de la Compagnie Lubat de Gasconha. Son univers est fait d’humour, d’" improvis’action ".Il mélange tradition et modernisme, vieux porte-voix et sampleurs. Tout y passe : un traditionnel gascon, une biguine " gasconcubine ", un thème de Monk, un petit blues en passant, un hommage aux chants pygmées… autant de styles qui font son originalité sans oublier l'univers musette de ses débuts.Du jamais entendu, du tout sauf banal, qui allume le sourire et fait circuler les frissons.Il explore bouscule et réinvente les traditions populaires ou savantes, avec un sens peu commun du direct. André Minvielle vous convie à une fête du chant dans tous ses éclats. L'enfance de l'art et l'art de l'enfance en même temps, sur tous les tempos. Du blues au patois, de la gaîté au déchirement... Avec ce troubadour vocalchimiste, le jazz cogne, valse, virevolte, chaloupe et s'encanaille.
  • agenda
    25 mar
    La programmation du bar

    Cette soirée tout public est un moment de convivialité autour des arts afin de favoriser la rencontre, l'échange et le partage.

    Cette soirée tout public est un moment de convivialité autour des arts afin de favoriser la rencontre, l'échange et le partage. Débutant traditionnellement par un repas partagé auquel chaque participant est invité à apporter sa contribution, elle est l'occasion pour le public de découvrir le talent des artistes amateurs et professionnels qui s'y produisent, enfants comme adultes, de toutes cultures et de toutes provenances.Soirée organisée en partenariat avec le :Centre Culturel International - Musique Sans Frontièreshttp://www.ccimsf.com/Renseignements : 09 54 58 74 18 
  • agenda
    Foi, amour, espérance
    31 mar / 01 avr
    Théâtre
    Foi, amour, espérance Collectif La carte blanche

    Une petite danse de mort en cinq tableaux de Ödon Von Horváth
    L’idée est née dans la fumée d'un bar à vin munichois. Au début de l’année 1932, le chroniqueur judiciaire Lukas Kristl demande à Ödon Von Horváth pourquoi le théâtre et les films traitent toujours de crimes capitaux.

    Durée : 1h15Une petite danse de mort en cinq tableauxL’idée est née dans la fumée d'un bar à vin munichois. Au début de l’année 1932, le chroniqueur judiciaire Lukas Kristl demande à Ödon von Horváth pourquoi le théâtre et les films traitent toujours de crimes capitaux. Alors que les pièges dans lesquels tombent les petites gens, par ignorance ou par imprudence, peuvent être tout aussi dramatiques et sont plus répandus.Ils conclurent un marché : le journaliste avait pour tâche de livrer les cas et leurs circonstances, à charge pour Horváth d’en forger une pièce.Ainsi est née Foi, Amour, Espérance, pièce dans laquelle une jeune femme, Elisabeth, entend gagner sa vie seule malgré les difficultés. Mais ce qui devait la tirer d’affaire va petit à petit l’entraîner dans une spirale de misère.En montrant cette jeune fille prise dans les rouages de la machinerie des articles de loi, des services sociaux qui fonctionnent parfois comme des machines à broyer les plus humbles, cette petite chronique de la misère ordinaire de l’Allemagne d’entre-deux guerres se révèle aujourd’hui d’une inquiétante modernité.C’est cette petite danse de la mort qu’interprétera avec un talent qui n’a pas attendu le nombre des années, La Carte Blanche, collectif de comédiens issus de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier, sortie de la promotion 2014.
  • agenda
    End/Igné
    07 avr
    Théâtre
    End/Igné Compagnie El Ajouad

    De Mustapha Benfodil
    Moussa est le laveur de morts attitré de la morgue de BalBala, petite bourgade rongée par l’ennui. Un jour, il réceptionne le corps de son meilleur ami qui s’est donné la mort en s’immolant.

    Durée : 1h10De Mustapha BenfodilMoussa est le laveur de morts attitré de la morgue de BalBala, petite bourgade rongée par l’ennui. Un jour, il réceptionne le corps de son meilleur ami qui s’est donné la mort en s’immolant. Dans ce monologue, Moussa essaie de comprendre.De comprendre le geste fatal de l’igné à partir de fragments épars de son histoire tourmentée. Un type bien identifié. Avec un CV. Des envies. Des emmerdes. Et des rêves qui ont explosé en plein vol. Une autopsie poétique donc. Avec pour seule médecine légale la liberté.Créée à Oran (Algérie) en 1998, par Kheireddine Lardjam, la compagnie professionnelle El Ajouad  (Les généreux), se consacre à la découverte des textes d’auteurs contemporains, en particulier d’auteurs algériens. El Ajouad est née, en pleine décennie noire de terrorisme aveugle, de la volonté de jeunes Algériens, qui ont choisi le théâtre pour s’exprimer et pour résister à l’obscurantisme et à l’oppression."On connaissait la plume de Mustapha Benfodil, poète et journaliste à El Watan. Ici, c'est un réquisitoire d'une ironie puissante qu'il dresse. Qui nous faire rire autant que pleurer..." Emmanuelle Bouchez - Télérama - juillet 2013A découvrir de la même compagnie : Le poète comme boxeur, le vendredi 8 avril à 21h au Théâtre Albarède, à Ganges.
  • agenda
    Hansel & Gretel
    13 avr / 14 avr / 14 avr
    Théâtre
    Hansel & Gretel Compagnie La Cordonnerie

    D’après le conte de Jacob et Wilhelm Grimm - Tout public à partir de 6 ans
    Cette version proposée par Samuel Hercule et Métilde Weyergans, Hansel et Gretel ne sont pas des enfants mais des personnes âgées. Nous voilà en pleine crise économique dans une petite ville du Nord.

    D’après le conte de Jacob et Wilhelm GrimmTout public à partir de 6 ansDurée : 1hCette version proposée par Samuel Hercule et Métilde Weyergans, Hansel et Gretel ne sont pas des enfants mais des personnes âgées. Nous voilà en pleine crise économique dans une petite ville du Nord.« Notre Hansel et Gretel se veut un conte poétique et cruel, en pleine crise financière des années soixante-dix. Dos au mur, Jacob se demande comment il va faire pour continuer à nourrir les siens. Voilà une vérité désagréable : la pauvreté et le besoin n’améliorent pas le caractère, mais rendent plus égoïste, moins sensible aux souffrances des autres, et donc prêt à se lancer dans des actions insensées et même cruelles.En inversant les rapports enfants/parents, Hansel et Gretel interroge notre rapport aux personnes âgées. Comment vivre la charge matérielle et affective que représente au quotidien la perte d’autonomie de nos ascendants ? » Samuel Hercule et Métilde WeyergansFondée en 1997 à Lyon, La compagnie La Cordonnerie mène un travail de création pluridisciplinaire entremêlant théâtre, cinéma et musique. 
  • agenda
    Mais il faut bien vivre !
    10 mai
    Théâtre
    Mais il faut bien vivre! Compagnie Primesautier Théâtre

    A partir de deux oeuvres de Richard Hoggart
    Sortir de son milieu social d’origine, se construire une nouvelle identité sans rien renier de ses origines.

    Durée : 1h45A partir de deux oeuvres de Richard Hoggart : La culture du pauvre (Ed.de Minuit, 1970) et 33 Newport Street, autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises (Le Seuil, coll.Hautes études, 1991 ; réédition poche Points, 2013)Sortir de son milieu social d’origine, se construire une nouvelle identité sans rien renier de ses origines, ni non plus de sa trajectoire et de sa réussite, telles sont les questions que traite la création de Primesautier théâtre, Mais il faut bien vivre !En résonance avec l’œuvre du sociologue anglais Richard Hoggart, et à travers l’étude de deux de ses œuvres, la compagnie poursuit son travail original et singulier dans son approche théâtrale de sujets de société.La pièce s’est construite de manière collective, en étroite complicité avec le sociologue Jean Constance et présente, dans le même mouvement d’écriture, le parcours de Hoggart, son œuvre et le fruit du travail de recherche et de réflexion mené par les quatre comédiens.Le plateau devient alors le lieu d’expérimentations de pensées, de réflexions, de tentatives dans une liberté de ton rafraîchissante et dynamique.La Compagnie Primesautier théâtre s’est constituée au département Arts du Spectacle de l’Université Paul-Valéry à Montpellier. Ses pièces proposent, outre l’originalité et la singularité de leur propos, une approche réflexive, expérimentale et documentaire de la création.
  • agenda
    12 mai / 13 mai / 14 mai
    Théâtre
    Le principe du truc Compagnie Primesautier Théâtre

    création reportée aux 8 et 9 octobre 2016

    Création  reportée aux 8 et 9 octobre 2016Appel à participation…Le principe du truc ! sera ouvert à tous les habitants, avec ou sans pratique théâtrale et artistique antérieure. Il dressera une « cartographie artistique dans l’instant » de La Paillade en lien avec ses habitants.Depuis plus de dix ans, le Primesautier théâtre s’ancre sur le territoire du Languedoc-Roussillon et articule son projet artistique autour d’un va-et-vient permanent entre projets en direction d’amateurs (les expérimentations primesautières), et créations professionnelles. Nous postulons que le théâtre amateur doit se dédouaner du modèle professionnel pour se concentrer sur ses propres spécificités qui, une fois affirmées, ouvrent de belles perspectives, artistiques et humaines, et permettent de faire du public un véritable partenaire de travail.Tout comme notre prochaine création Mais il faut bien vivre ! qui décrit minutieusement le quartier populaire de Leeds où le sociologue Richard Hoggart a grandi, nous proposons aux habitants de La Paillade de partager une création documentaire et artistique visant à restituer le quotidien de leur quartier.Le principe du truc ! sera ouvert à tous les habitants, avec ou sans pratique théâtrale et artistique antérieure. Il dressera une « cartographie artistique dans l’instant » de La Paillade en lien avec ses habitants.La création de Le principe du truc ! prendra la forme d’une expérimentation pluridisciplinaire, immersive et déambulatoire, investissant pour trois jours différents lieux du quartier.Pour le public, une expérience à ne pas manquer !Le programme détaillé sera disponible au cours de la saison