L'action culturelle

Le théâtre Jean Vilar, théâtre de la Ville à la Paillade, appartient à tous les Montpelliérains. Afin de porter haut et fort les couleurs d’un quartier ouvert et créatif, il invite tous les habitants à pratiquer le théâtre, source d’épanouissement personnel et facteur de lien social, avec les artistes.

Ce qui se joue et se donne à voir ici est de l’ordre du symbole : rien moins que la fierté d’individus tous différents mais confiants dans la valeur d’une création collective dont les artistes sont les compagnons. Du théâtre pour apprendre, du théâtre pour se révéler…

Outre une démarche ambitieuse de « création partagée »,  le théâtre Jean Vilar travaille au quotidien avec les nombreux acteurs solidaires du territoire - culturels, sociaux, sportifs, d’éducation populaire… - au développement de l’offre artistique en direction de nouveaux publics.

Ainsi en est-il des chantiers éducatifs à destination de jeunes des quartiers prioritaires, menés avec l’association des éducateurs de rue APS34, autour de la création de costumes pour le théâtre et des ateliers de pratique théâtrale menés en partenariat avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation avec lequel nous accueillons également des Travailleurs d’Intérêt Général.

Plus généralement, un accompagnement s’opère, tout au long des « saisons », avec les associations du quartier pour inciter de nouveaux publics à la découverte du théâtre, de ses spectacles et de ses artistes.

Enfin, le théâtre, via son service éducatif, propose aux jeunes des temps de formation et de pratique en période extrascolaire.

Contactez le service action culturelle:
04 67 40 76 07 - maguelone.astruc@ville-montpellier.fr

    Voir aussi

  • Depuis maintenant quatre saisons, le théâtre Jean Vilar associe sur le plateau artistes et habitants, en confiant à des compagnies des projets de créations partagées. Permettre la pratique du théâtre ou de la danse à des amateurs est un formidable vecteur d'intégration et de découverte dont ils ne sortent pas "indemnes" car ces créations se fondent sur la relation à l'art et à l'autre, public et partenaires de jeu. Apprendre et se révéler, donner à voir et se faire entendre sont les objectifs du théâtre dans son accompagnement auprès des habitants du quartier.
     

    Quatre créations partagées ont vu le jour depuis avril 2014. Est-ce ainsi...?, mise en scène par Mathias Beyler de la compagnie U-structurenouvelle, Je suis fait du bruit des autres en février 2015 avec le collectif 2Temps3Mouvements, création axée sur la danse, Rosalie(s) en avril de la même année, projet réunissant douze femmes du quartier de la Mosson autour de la metteure en scène Saïda Mezgueldi et enfin Le principe du truc de la compagnie Primesautier Théâtre programmée en début de saison (les 8 et 9 octobre 2016 à 16h).

    Footwork est une crétion partagée imaginée avec le chorégraphe hip-hop Hamid El Kabouss où de jeunes footballeurs amateurs délaisseront le terrain de foot pour le plateau du théâtre le temps de deux représentations. Pourquoi ce choix? car les hommes sont peu représentés dans les créations artistiques amateurs et que le football est un sport collectif et unificateur duquel le mouvement artistique peut se révéler et s'émanciper.

    A contrario, le football féminin offrant peu de visibilité et véhiculant de nombreux clichés, le théâtre Jean Vilar a voulu donner la parole à une équiope de footballeuses et a ainsi fait appel à Félicie Artaud de la compagnie Les Nuits claires pour créer Dribble ! Un match retour, pendant féminin de Footwork. Ainsi une douzaine de footballeuses du quartier de La Mosson participeront à cette création qui mêlera théâtre, sport et témoignages.

    Les représentations auront lieu le même soir (les 20 et 21 février à 20h) et le public circulera de la salle du théâtre Jean Vilar au gymnase Jean Bouin à deux pas du théâtre!


     


  •  

    SINDBAD

     

    Du 24 au 28 octobre 2016 (vacances scolaires)
    de 10h à 12h et de 13h à 15h
    animé par Evelyne Torroglosa de la compagnie de l’Astrolabe


    Sindbad le marin ou Shindobado en japonais ou Sindibad en arabe…
    Ce nom fascinant traverse le temps et les continents.Ce stage s’adresse à tous les curieux qui souhaitent enquêter sur ce personnage et raconter son histoire. La comédienne Evelyne Torroglosa abordera avec les enfants quelques « techniques » permettant d’embarquer les spectateurs. Le résultat
    de leur travail sera présenté en fin de stage. « Venez, suivez-moi, le seigneur Sindbad veut vous parler. » Contes des 1001 nuits
    Ce stage est financé par l’association Enfance et Partage Comité de Montpellier.

    Public : de 8 à 11 ans
    Nombre de stagiaires maximum : 12
    Inscriptions au 04 67 40 41 39



    LE TOUCAN

    De septembre 2016 à juin 2017, les mercredis de 16h à 18h

    Une nouveauté à l’initiative de la Maison pour tous Léo Lagrange : le théâtre Jean Vilar est désormais associé à un ambitieux projet d’atelier interdisciplinaire, tous les mercredis, sur une saison entière.
    En collaboration avec la Maison pour tous Léo Lagrange et la compagnie Didier Théron - Espace Bernard Glandier, Le Toucan rassemble des enfants et préadolescents de tous les quartiers de la Ville, et les invite à découvrir trois disciplines artistiques : danse, musique et théâtre, dans un atelier aboutissant à la création d’un spectacle, sous la direction artistique du chorégraphe Didier Théron. Le volet théâtre est assuré par Sandrine Clémençon de la compagnie L’Insolente.

    Public : de 6 à 12 ans
    Tarif : 30 € l’année + adhésion à la MPT 3,5 € / Montpellier - 5 € / Hors
    Montpellier
    Inscriptions auprès de la MPT Léo Lagrange : 04 67 40 33 57