16/02/2022 au 18/02/2022
Théâtre Jean Vilar

Séances

16/02/2022
15h00
16/02/2022
20h00
17/02/2022
14h30
17/02/2022
19h00
18/02/2022
10h00
18/02/2022
14h30

1h15

Texte et mise en scène : Amine Adjina

Collaboration artistique : Émilie Prévosteau

Création lumière : Bruno Brinas et Azéline Cornut

Création sonore : Fabien Aléa Nicol

Scénographie : Cécile Trémolières

Costumes : Majan Pochard

Régie générale : Azéline Cornut

Assistant à la mise en scène : Julien Bréda

Création vidéo : Guillaume Mika

Avec : Mathias Bentahar, Romain Dutheil et Émilie Prévosteau
 

La Compagnie du Double

Une professeure propose à ses élèves de choisir un moment de l’histoire de France et de le rejouer devant les autres. Arthur embarque deux camarades avec lui pour s’attaquer aux Gaulois. C’est là que les problèmes commencent. Comment parler des Gaulois ? Qui, dans la classe peut endosser ces rôles ? Et pourquoi ne parler que des Gaulois ? À partir de cette plongée dans différentes périodes de l’histoire de France, plusieurs questions vont émerger, que les élèves tenteront de résoudre comme ils peuvent.

Histoire(s) de France est le troisième texte d’Amine Adjina à destination de la jeunesse après Kévin, portrait d’un apprenti converti et Arthur et Ibrahim, programmé au théâtre Jean Vilar en 2018.
L’auteur, Français d’origine algérienne, continue d’interroger son rapport à la France, ce que cela veut dire d’être français et ce que signifient les histoires qu’on raconte pour établir un socle commun. Car l’Histoire se raconte aussi par tout ce qui est, volontairement ou involontairement occulté. Avec humour et poésie, à hauteur d’enfant, ce troisième volet interroge notre rapport aux récits, au jeu, et à la façon dont nous nous saisissons du présent.

La compagnie du double a été créée en 2012 en région Centre par Emilie Prevosteau, comédienne et metteur en scène et Amine Adjina, auteur, comédien et metteur en scène.

Coproductions : La Halle aux Grains, scène nationale de Blois ; Le Théâtre d’Angoulême, scène nationale ; Scène nationale de l’Essonne, Agora-Desnos ; Équinoxe, scène nationale de Châteauroux ; Le Trident, scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin ; Le Tangram, scène nationale d’Évreux-Louviers ; Théâtre La Passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud ; Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon ; Le Théâtre de Chartres, Scène conventionnée d’intérêt national art et création ; Gallia Théâtre, Scène conventionnée d’intérêt national - Art et création de Saintes.
Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre.